La douane malgache à l'écoute: pour toute demande d'information, doléances, dénonciations ou besoin d'assistance, contactez le numéro vert 360

COVID 19 : Le Conseil d'administration du FMI approuve le décaissement de 165,99 millions USD pour Madagascar, dans le cadre de la Facilité de Crédit Rapide  (FCR)

 

Le Fonds Monétaire International  (FMI) a approuvé le 03 avril 2020 un financement d’urgence de 165,99 millions de dollars à Madagascar pour aider le pays à répondre à ses besoins urgents face la pandémie du nouveau Coronavirus COVID-19 (décaissement attendu dès la semaine du  06 avril 2020). Madagascar figure parmi les premiers bénéficiaires de cette FCR, le FMI affiche ainsi sa confiance vis à vis de Madagascar.  

Le FMI salue également les efforts entrepris par les autorités malgaches pour atténuer le choc de cette pandémie Covid-19. Le gouvernement a pris immédiatement les mesures appropriées (Mesures fiscales urgentes pour soutenir l’économie et renforcer la protection sociale, Soutien immédiat aux plus vulnérables, notamment par le biais de dons d'aliments de base, Suspension de certaines taxes et cotisations sociales pour soutenir le secteur privé, fourniture de liquidités pour préserver la stabilité du secteur financier…) 

La détérioration des perspectives macroéconomiques et de la situation budgétaire ont cependant créé des besoins urgents en termes de financement extérieur et budgétaire. Le soutien du FMI contribuera de manière substantielle à combler les besoins extérieurs immédiats et à préserver l'espace budgétaire pour les dépenses de santé essentielles liées au COVID-19. 

Préalablement à cette approbation du FMI, une négociation déterminante par visioconférence s’est déroulée le 26 mars 2020 entre l’équipe du Ministère de l’Economie et des Finances et  celle de la Banque Centrale d’une part, et l’équipe du FMI d’autre part. Au cours de cette réunion, le FMI a profité de l’occasion pour saluer les efforts entrepris par les autorités malagasy dans la gestion du pays à travers la maîtrise des grands agrégats économiques.  Entre autres, il a été cité les réalisations des recettes des deux premiers mois de l'année 2020 des administrations fiscale et douanière qui sont en ligne avec les prévisions du FMI. 

« La FCR aidera les autorités à répondre aux besoins urgents de financement budgétaire et extérieur pour atténuer l'impact de la pandémie. Les autorités ont pris des mesures immédiates pour faire face à l'impact humain et économique de la pandémie, tout en préservant la stabilité macroéconomique. Il s'agit notamment de l'augmentation des dépenses de santé, de l'aide aux plus vulnérables, du soutien au secteur privé et d’actions visant à préserver la stabilité du secteur financier et à maintenir le régime de change flexible » a déclaré M. Mitsuhiro Furusawa, Directeur Général Adjoint et Président de séance lors du Conseil d ‘administration du FMI du 03 avril 2020 .

En ce qui concerne la dette publique, le Ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato  rassure que « les résultats de la dernière Analyse de la Viabilité de la Dette (AVD) ont montré un faible risque de surendettement extérieur du pays ».  D’ailleurs, des soutiens financiers supplémentaires des autres partenaires au développement, au-delà de ceux qui avaient déjà été décidés avant le déclenchement de cette pandémie, sont en cours de négociation.   

 

 

 

Plan du site ::